Rosacée

La rosacée est une maladie chronique de la peau. Elle se distingue par des rougeurs, des petits vaisseaux dilatés et des boutons apparus sur le visage.

Qu’est-ce-que la rosacée ?

La rosacée ou couperose est une affection inflammatoire chronique caractérisée par l’apparition de rougeurs au niveau des joues, du nez et souvent à l’échelle du menton et du front, qui sont accompagnées de boutons inflammatoires connus sous le nom de papules et de pustules.

Cette maladie cutanée est plus présente chez les femmes que chez les hommes avec un taux de 60 à 70% de cas féminins. Elle survient généralement vers l’âge de 25 à 30 ans et affecte particulièrement les personnes dotées d’une peau claire.

femme avec une rosacée

Pathologie évolutive, la couperose est due à l’élargissement des petits vaisseaux situés au niveau de la peau du visage et peut parfois découler d’une autre affection cutanée telle que l’eczéma ou le psoriasis.

Soulignons qu’elle est très souvent confondue à des éruptions cutanées comme l’acné et la dermite péri-orale.

L’acné se distingue de la rosacée par l’existence de comédons sur le visage et l’absence de crises de rougeurs ou bouffées vasomotrices. Quant à la dermite péri-orale, elle est différente de ce problème cutané dans la mesure où elle provient de l’emploi de dermo-corticoïdes et est reconnaissable par des boutons et des pointes de pus, situés tout autour du visage.

infection de l'acné

Quelles sont les causes de la rosacée ?

La couperose pourrait être principalement causée par un trouble de la circulation sanguine au niveau du visage ou par des facteurs génétiques, ce qui veut dire que si l’un des proches a déjà souffert de la pathologie, il est fort probable d’en être victime.

De même, certains facteurs occasionnent la survenance des crises de rougeurs ou bouffées vasomotrices, notamment :

  • L’usage de certains cosmétiques
  • Les situations stressantes et certaines émotions lorsqu’elles sont trop fortes (colère, peine, joie)
  • L’anxiété
  • La consommation de l’alcool, du tabac et du café
  • Les bains chauds

bains chauds cause de la rosacée

  • La ménopause
  • L’utilisation de corticoïdes qui agrandissent les vaisseaux car cela renforce la rougeur
  • Le fait de s’exposer à la chaleur ou au soleil
  • Les boissons chaudes
  • Une alimentation très épicée ou composée essentiellement de laitages, d’agrumes ou de raisins.

aliments trop épicés, cause de la rosacée

Par quels symptômes reconnait-on la rosacée ?

Cette pathologie cutanée se traduit par les signes suivants :

  • Une sécheresse de la peau
  • Une sensation de brûlures et de picotements
  • Des rougeurs qui s’affichent sur le nez, les joues ou le front

les symptômes d'un cas de rosacée

  • L’apparition de télangiectasies (petits vaisseaux dilatés), au niveau des joues et des ailes du nez
  • La présence de papules et de pustules (boutons contenant du liquide) sur le visage
  • Des démangeaisons et une rougeur au niveau des yeux.

Dès que ces symptômes se montrent, il est impératif de se rendre auprès d’un dermatologue pour une prise en charge rapide.

Quelles mesures préventives appliquer contre la couperose ?

Pour éviter l’apparition de ce problème cutané, suivez ces quelques conseils au quotidien :

  • S’hydrater suffisamment
  • Eviter de trop s’exposer au soleil et employer des crèmes de protection solaire quand on prend du soleil
  • Réduire les boissons chaudes (café ou thé)

éviter les boissons chaudes en cas de rosacée

  • Se passer des aliments trop épicés et limiter sa consommation d’alcool
  • Éliminer le stress en s’adonnant à des activités relaxantes
  • Pour sa toilette, se servir de savons avec un pH légèrement acide.

Ces mesures vous aideront à écarter le risque d’être affecté par la rosacée.

Comment traiter un cas de rosacée ?

Les symptômes de la rosacée peuvent être efficacement soulagés ou contrôlés par l’utilisation de crèmes ou lotions enrichies en métronidazole, en peroxyde ou en benzoyle, par des cures thermales, par la prise de certains antibiotiques oraux ou par des méthodes naturelles comme l’homéopathie et la naturopathie.

homéopathie pour lutter contre la rosacée

Supprimer les facteurs à risque (aliments épicés, soleil, stress, etc.) est la première étape à franchir dans le traitement de la couperose.

Ensuite, il faut se tourner vers une solution médicale adéquate en accord avec son dermatologue ou opter pour une astuce naturelle efficace (avoine, trèfle des prés, huile d’arbre à thé, camomille, olivier, concombre) pour anéantir les symptômes associés à cette affection cutanée.

la camomille, remède naturel contre la rosacée

Les médicaments prescrits contre la rosacée sont généralement des antibiotiques, renfermant des substances actives au pouvoir antiparasitaire. Ils permettent d’effacer les papules et les pustules, de réduire l’inflammation et d’adoucir les démangeaisons et rougeurs grâce à leur effet anti-inflammatoire.

Notez qu’avant de prendre des corticostéroïdes pour traiter un cas de couperose, vous devriez d’abord prévenir votre médecin car ils peuvent développer la maladie et donner naissance à une rosacée stéroïdienne.

Les médicaments que nous vous proposons

Faites défiler ce tableau pour découvrir nos produits médicaux recommandés contre la rosacée.