Mal des transports

Appelé également cinétose, le mal des transports est caractérisé par un mal être lors d’un voyage. Il se révèle généralement par des nausées et vomissements.

Définition et cause du mal des transports

Le mal des transports, connu aussi sous le nom de cinétose, est un trouble qui se manifeste lors d’un déplacement à bord d’une voiture, d’un avion, d’un train ou d’un bateau. Touchant 20% de la population, il est plus fréquent chez les femmes et les enfants âgés de 10 à 12 ans.

femme avec un mal des transports

La cinétose est liée à la disproportion entre le mouvement enregistré par les yeux et l’immobilité du corps perçue par le vestibule, organe d’équilibre localisé dans l’oreille interne.

Les causes du mal des transports ne sont pas clairement définies mais nous pouvons expliquer le processus comme suit : l’organe de l’équilibre, situé dans l’oreille interne discerne très rapidement les balancements, les ralentissements, les accélérations et les roulis du moyen de transport ; ensuite, il transmet ces stimuli au centre de l’équilibre du cerveau, qui ne peut pas les traiter comme il se doit, ce qui créé un déséquilibre.

Ce déséquilibre déclenche alors les malaises, les nausées et les vertiges, signes révélateurs du mal des transports.

Mal des transports déclenchés

Symptômes de la cinétose

Les personnes atteintes du mal des transports ressentent les symptômes suivants :

  • Sensation de malaise
  • Maux de tête
  • Somnolence
  • Sueurs froides
  • Nausées

Symptôme du mal des transports

  • Pâleur
  • Vertiges
  • Hypersalivation
  • Respiration accélérée
  • Vomissements.

Chez l’enfant, les symptômes incluent un dégout des aliments, des bâillements, des pleurs et une agitation.
Ces signes s’estompent à la fin du trajet, juste quelques minutes après la descente du véhicule. Ils peuvent également s’adoucir si les voyages se répètent ou au bout de trois jours, si le trajet est long.

mal des transports chez les enfants

Comment éviter le mal des transports ?

Pour ne pas éprouver les symptômes du mal des transports au cours d’un voyage, voici quelques recommandations à suivre :

  • Eviter l’alcool, le café et le tabac avant et durant le voyage
  • Se placer près de la fenêtre et fixer le paysage au loin
  • Ne pas lire, ni écrire pendant le voyage car il vaut mieux rester concentré sur un point immobile en dehors de la voiture, aucune activité ne doit capter votre attention visuelle
  • Ouvrir les fenêtres pour aérer l’intérieur du véhicule et pour ne pas avoir trop chaud

prévenir le mal des transports

  • Se relaxer en écoutant de la musique par exemple
  • Avant d’entreprendre le voyage, ne pas consommer un repas trop copieux
  • Sur le bateau ou dans le train, s’installer dans le sens de la marche ; en voiture, s’asseoir à l’avant à côté du conducteur et fixer loin devant soi et en avion, choisir un siège au milieu
  • Ne pas rester confiné à l’intérieur des cabines en bateau, aller sur le pont et rester un certain moment à l’extérieur.

Quelles sont les solutions contre la cinétose ?

Pour alléger les symptômes du mal des transports, on peut utiliser les médicaments comme la métopimazine et les antihistaminiques.

Si la métopimazine sert à limiter les vomissements, les antihistaminiques, quant à eux, réduisent les risques de nausées et les sensations de malaise.

Médicaments contre le mal des transports
Le Scopoderm, disponible sous forme de patch, bloque la transmission des messages contradictoires au cerveau et soulage ainsi les symptômes liés au mal des transports.

Remarque :
Chez la plupart des patients, ces médicaments sont administrés à titre préventif.

Le gingembre et la menthe poivrée sont aussi d’excellents remèdes naturels contre la cinétose.
Le gingembre aide à faire disparaître les sensations nauséeuses grâce à ses effets antiémétiques et la menthe poivrée, prise sous forme d’huile essentielle ou d’infusion agit contre les céphalées et vomissements.

menthe poivrée, huile essentielle

Pour terminer, essayez d’adopter les bons réflexes quand vous vous trouvez dans un moyen de transport. Choisissez un endroit confortable pour vous installer et si vous le pouvez, allongez-vous ou fermez les yeux durant le trajet.

Nos traitements contre le mal des transports