Infection nasale

L’infection nasale est une inflammation des voies respiratoires supérieures. Il est important de les traiter rapidement pour ne pas engendrer des complications similaires aux otites des bronchites et aux crises d’asthme.

Qu’est-ce-qu’une infection nasale ?

Une infection nasale désigne une inflammation des muqueuses nasales. Elle existe en plusieurs types dont les plus connus sont la sinusite et les furoncles du vestibule nasal.

La sinusite est une réaction inflammatoire des sinus nasaux. Ces sinus sont des cavités osseuses situées dans les os du crâne, plus précisément à côté, au-dessus et en dessous du nez. Ils sont recouverts d’une muqueuse et communiquent avec les cavités nasales par de petites ouvertures.

cas d'infection nasale

Dans la majorité des cas, la sinusite provient d’un rhume ou d’une grippe et peut être aiguë ou chronique.

Pour ce qui est des furoncles du vestibule nasal, ce sont des infections généralement occasionnées par les bactéries staphylococciques.

Sans une prise en charge adéquate, les infections nasales peuvent s’étendre à d’autres zones du corps (yeux, cerveau) et générer des complications comme l’asthme, la méningite, la bronchite, une ostéomyélite des os du front et une thrombophlébite.

complication des infections nasales

De même, les sinusites chroniques non soignées peuvent empirer les cas de maladies respiratoires chez les enfants qui en souffrent déjà.

Causes et symptômes des infections nasales

Les infections du nez sont provoquées par une bactérie présente dans les voies nasales, le staphylocoque. Cet agent pathogène pénètre dans le corps à travers les contacts physiques, particulièrement par le toucher d’une zone ou d’un objet infecté. Il se trouve aussi dans l’air et peut donc atteindre les narines par l’inhalation.

Lorsque la bactérie entre dans le nez, la muqueuse s’irrite et se gonfle. En réponse, l’organisme libère de l’histamine, une substance chimique qui va intensifier le flux sanguin vers le nez et causer l’enflure des muqueuses nasales, favorisant la prolifération des microbes.

bactérie, responsable des infections nasales

D’autres facteurs peuvent également justifier l’apparition d’une infection nasale à savoir :

  • La rhinite allergique
  • Les polypes nasaux et amygdales gonflées
  • L’affaiblissement du système immunitaire
  • La fibrose kystique
  • Les infections virales semblables au rhume

Cas de rhume

  • L’exposition à des produits chimiques irritants
  • L’emploi de cocaïne par voie nasale
  • La pollution atmosphérique
  • Les furoncles dentaires.

Les infections nasales s’accompagnent de symptômes tels que l’obstruction nasale, les éternuements, l’écoulement du nez, les maux de gorge, la toux, une perte de l’odorat, les maux de tête, les picotements et les démangeaisons gênantes. On peut aussi remarquer des boutons et des croûtes dans les narines.

symptômes des infections nasales

Il est préconisé d’agir dès la manifestation de ces symptômes pour ne pas voir surgir une possible complication.

Prévention des infections nasales

Avoir une bonne hygiène de vie est la meilleure solution pour éviter une infection du nez sans parler des consignes suivantes qui vous aideront à vous protéger de toute infection bactérienne ou virale :

  • Boire au minimum 1,5 litres d’eau par jour et manger sainement
  • Bien aérer son logement
  • Arrêter le tabac et ne pas s’exposer à la fumée des cigarettes car cela irrite les sinus

arreter le tabac pour éviter les infections nasales

  • Eviter d’être en contact avec les personnes contaminées
  • Ne pas prendre de décongestionnants vaporisateurs nasaux durant plus de 3 jours ; ils peuvent déclencher une irritation de la muqueuse nasale
  • S’exposer le moins possible aux allergènes coupables (poils d’animaux domestiques, pollens, acariens).

le pollen

Comment lutter contre les infections du nez ?

Pour les furoncles du vestibule nasal, des antibiotiques antistaphylococciques peuvent être employés en association avec l’usage de compresses chaudes et de mupirocine locale, pour faire disparaître les signes symptomatiques.

D’autres traitements locaux peuvent aussi être pris pour combattre les infections nasales : pulvérisateurs, aérosols, gouttes nasales, antibiotiques oraux, analgésiques, décongestionnants, corticostéroïdes, etc.

traiter l'infection nasale

Les antibiotiques ont pour mission d’éliminer directement la bactérie en cause, ce qui permet de modérer le risque de récidive de l’infection et de transmission à une autre personne. Les antalgiques, quant à eux, sont indiqués pour alléger les maux de tête et la douleur.

Le médecin peut également vous conseiller des corticostéroïdes sous forme de vaporisateurs nasaux pour guérir l’inflammation si vous êtes atteint d’une allergie respiratoire ou de polypes nasaux.

En cas de sinusite, vous pouvez aussi avoir recours à des remèdes naturels comme le miel, l’oignon et les boissons chaudes pour adoucir vos symptômes dans la mesure où ils aident à atténuer le mal de gorge et la douleur et à décongestionner le nez.

boire des boissons chaudes pour soigner l'infection nasale

Notre traitement

Traitement Bactroban contre les infections nasales

Consulter la fiche produit

Acheter sur notre pharmacie en ligne