Infection de la bouche

Il existe différents types d’infections buccales. Vous pouvez avoir affaire à des infections bucco-dentaires, à des aphtes ou même à l’herpès buccal, qui est la forme la moins courante et la plus gênante.

Définition d’une infection buccale

Une infection buccale, connue aussi sous le nom de candidose ou de mycose buccale est une infection qui affecte les muqueuses de la bouche, notamment la langue et les commissures des lèvres. Elle est essentiellement causée par la levure Candida Albicans, présente normalement dans la flore buccale.

En l’absence de traitement, elle peut s’élargir à d’autres organes (larynx, œsophage) et entraîner entre autres une difficulté à digérer les aliments.

cas d'infection de la bouche

On relève trois principaux types d’infections buccales :

La perlèche

Cette forme de candidose s’identifie par des dépôts blanchâtres au coin des lèvres qui peuvent conduire à des fissures

La langue noire

Comme son nom le souligne, elle se distingue par une coloration foncée de la langue et peut être liée au tabagisme ou à l’emploi de certains médicaments. Elle advient suite à une croissance anormale de levures sur la langue.

Le muguet

Les personnes affichant ce type de candidose présentent une rougeur au niveau des joues, du pourtour des lèvres et de la langue. Ces endroits sont ensuite recouverts d’une pâte blanchâtre. Très régulier chez l’enfant, le muguet peut donner lieu à d’autres symptômes comme les brûlures, les picotements et la douleur.

Très courantes chez l’adulte, les mycoses buccales peuvent aussi se dévoiler chez le nourrisson dont le système immunitaire est immature et plus sensible aux infections.

infections buccales chez le nourrisson

Qu’est-ce-qui provoque une infection de la bouche et quels en sont les symptômes ?

Les infections buccales sont engendrées par le champignon Candida Albicans, qui vit naturellement sur la peau, plus précisément dans le tube digestif et dans la bouche. Quand cette levure se multiplie en raison d’un déficit du système immunitaire, il se crée un déséquilibre au niveau de la flore buccale, occasionnant une candidose.

bactérie en cause des infections buccales

Plusieurs facteurs externes peuvent être à l’origine de la multiplication de cette levure à savoir :

  • L’usage d’antibiotiques et d’antiseptiques sur une longue période : Cela déstabilise l’équilibre de la flore buccale et fait croître la quantité des champignons Candida
  • La grossesse
  • Les infections urinaires chroniques

infections urinaires

  • La pose de prothèses dentaires
  • La sécheresse de la bouche
  • Le diabète.

Les maladies comme le VIH sont aussi un facteur à risque car elles amollissent les défenses du système immunitaire.

Les infections de la bouche sont caractérisées par des plaques blanchâtres sur la langue, une brûlure dans la gorge ou dans la bouche, un manque d’appétit, des lésions de couleur rougeâtre sur la muqueuse des joues ou des lèvres et une sensation d’inconfort au moment de l’assimilation des aliments.

lèvres blanchâtres

Chez le nourrisson, l’infection touche la cavité buccale et se distingue par des petites taches blanches visibles sur la langue.

Prévention des infections buccales

La première mesure préventive contre la candidose buccale consiste à adopter une bonne hygiène dentaire afin d’éviter l’augmentation des bactéries au sein de la cavité buccale.

Si vous prenez des corticostéroïdes en inhalation, vous pouvez prévenir l’infection en vous rinçant la bouche après chaque utilisation.

prévenir les infections buccales

L’alimentation joue aussi un rôle important dans la prévention des infections buccales car les mauvaises habitudes alimentaires peuvent altérer l’équilibre de la flore buccale. Pour ne pas que cela se produise, il faut respecter certaines consignes alimentaires telles que :

  • Diminuer sa consommation de sucres simples (lactose, maltose) et de levures
  • Limiter les produits laitiers
  • Se passer des fromages moisis
  • Donner la priorité à des aliments comme l’huile de coco, la poudre de noix de coco, les échalotes, l’oignon et l’ail.

huile de coco contre les infections de la bouche

Boire des tisanes de feuilles d’olivier, de pin sylvestre ou de romarin est également un moyen de se protéger des infections buccales dans la mesure où ces tisanes exercent un pouvoir antiseptique sur l’organisme.

Comment soigne-t-on une candidose buccale ?

Les antifongiques en suspension ou en comprimés à sucer et les bains de bouche antiseptiques peuvent aider à éradiquer les candidoses buccales en quelques semaines (1 à 3 semaines). Ils neutralisent le champignon incriminé et l’empêchent de se propager dans les autres cellules.

Si ces médicaments ne fonctionnent pas, vous pouvez opter pour des antifongiques en gélules d’amphotéricine ou de fluconazole, généralement prescrits aux patients immunodéprimés ou en cas de mycose récidivante.

traiter les infections buccales

Pour le nourrisson, on peut utiliser un gel buccal qu’il faudra apposer avec le doigt sur les endroits contaminés de la bouche pendant une quinzaine de jours.

On peut aussi faire appel à des solutions naturelles comme l’ail et le yaourt naturel pour combattre les infections buccales.

Antibiotique naturel, l’ail a la capacité de bloquer le développement des champignons, ce qui aide à contrôler les symptômes issus de ces infections. Il suffit de découper une gousse d’ail en deux et de poser chaque moitié sur une joue et les gencives, puis de laisser agir pendant au moins 30 minutes.

Ce remède est à appliquer deux à trois jours par jour.

produit naturel l"ail

En ce qui concerne le yaourt naturel, il contient des bactéries saines qui peuvent entraver l’accroissement des champignons, raison pour laquelle il est fortement suggéré de l’employer comme remède naturel contre les cas de candidose buccale en le consommant sans sucre au moins deux fois par jour.

Notre médicament

Nystan contre les candidoses buccales

Consulter la fiche produit

Acheter sur notre pharmacie en ligne