Hypertrophie de la prostate

L’hypertrophie de la prostate traduit par une augmentation de la prostate. La plupart du temps, elle ne donne que l’envie d’uriner plus fréquemment. Cependant, d’autres problèmes peuvent aussi être engendrés par une hypertrophie prostatique.

Qu’est-ce-qu’une hypertrophie de la prostate ?

L’hypertrophie de la prostate ou adénome de la prostate désigne un accroissement du volume de la prostate. Elle peut conduire au resserrement de l’urètre, l’orifice par lequel sort l’urine.

La prostate est une glande génitale ayant la taille et l’aspect d’une châtaigne. Elle se trouve sous la vessie, autour de l’urètre et joue un rôle primordial dans la sécrétion des substances nutritives et fluidifiables du sperme.

Hypertrophie bénigne de la prostate

Sa taille croit entre la naissance et la période de la puberté pour devenir stable vers l’âge adulte. Cependant, à partir de la quarantaine, la prostate a tendance à grossir au fil des années.

L’hypertrophie bénigne de la prostate concerne plus les hommes âgés (50% des hommes de 60 ans et 90% de ceux de plus de de 80 ans) car le risque de l’infection s’accroit avec l’âge.

Hypertrophie de la prostate chez l'homme âgé

Facteurs à risque et symptômes de l’hypertrophie de la prostate

Jusqu’à ce jour, il est difficile de déterminer les causes exactes de l’adénome de la prostate.

Cependant, certains facteurs pourraient influencer l’augmentation de la prostate à savoir une prédisposition héréditaire, la sédentarité, les antécédents familiaux, le surpoids, l’excès du cholestérol sanguin, le diabète, les traitements hormonaux à la testostérone pris pour combattre les symptômes d’andropause.

Diabète, facteur à risque de l'hypertrophie de la prostate

Les principaux symptômes qui apparaissent chez les hommes touchés par cette affection sont:

  • Des douleurs éprouvées lors des mictions
  • Des urines accompagnées de sang
  • Un besoin très fréquent d’uriner

symptôme de l'hypertrophie de la prostate

  • Une faiblesse du jet urinaire
  • Une impression de ne pas vider totalement la vessie.

Conséquences de l’hypertrophie de la prostate

Les hommes souffrant d’une hypertrophie bénigne de la prostate sont sujets à des pathologies comme les infections urinaires, une distension des parois de la vessie, un endommagement des fonctions rénales et une rétention urinaire aiguë.

conséquence de l'hypertrophie de la prostate

Pour diagnostiquer un adénome de la prostate, le médecin effectue un toucher rectal qui aide à déceler une prostate hypertrophiée et à connaitre son évolution. Ce test permet aussi d’identifier l’existence de nodules dans la prostate et d’examiner le risque d’un éventuel cancer.

Dans certains cas, une analyse d’urine et un test sanguin sont réalisés pour estimer le taux d’antigène prostatique (APS) .

Vous devez savoir que l’hypertrophie de la prostate n’a aucun lien avec le cancer de la prostate, elle ne doit en aucun cas être assimilée à cette pathologie.

signe du cancer de la prostate

Prévention de l’adénome de la prostate

Il n’existe pas de moyens très efficaces pour prévenir une hypertrophie de la prostate. Néanmoins, quelques mesures, si elles sont appliquées au quotidien, peuvent empêcher l’aggravation des symptômes à savoir la diminution de l’alcool et des boissons caféinées le soir et la pratique d’activités sportives.

L’alcool accroît le volume d’urine et limite l’impression d’avoir le besoin d’uriner. Pour ce qui est du café, il peut renforcer l’obstruction des voies urinaires.

Diminuer le café pour éviter l'hypertrophie

L’alimentation joue aussi un rôle important dans la prévention de l’hypertrophie de la prostate.

Exclure de son régime les aliments épicés, trop riches en sucre et trop concentrés en matières grasses, donner la priorité aux produits riches en sels minéraux, en vitamines et en fibres, intégrer si possible les graines de courge dans ses menus en les ajoutant par exemple à ses salades et utiliser dans ses recettes des céréales entières, des fruits de mer et des produits à base de soja sont des règles alimentaires, qui permettent d’écarter largement le risque d’une hypertrophie de la prostate.

fruits de mer, remède contre l'hypertrophie

Comment traiter une hypertrophie de la prostate ?

L’hypertrophie de la prostate peut être traitée à l’aide des médicaments comme les alphabloquants et les inhibiteurs de la 5 alpha réductase.

Les premiers aident à relâcher les fibres musculaires de la prostate et du col de la vessie, diminuant les envies répétées d’urine. Leurs effets se produisent après 1 ou 2 jours de traitement mais ils peuvent provoquer une basse tension, s’ils sont associés avec des produits comme le vardénafil, le tadalafil, indiqués en cas de dysfonction érectile.

Quant aux inhibiteurs de la 5 alpha-réductase, ils rétrécissent le volume de la prostate et aident à neutraliser les symptômes liés à la pathologie. Leur efficacité se révèle après 3 à 6 mois de traitement.

Traiter l'hypertrophie de la prostate

Il est aussi possible de combiner ces deux traitements, autrement dit de choisir une thérapie combinée et si malgré ces traitements, les symptômes perdurent, le médecin peut vous proposer une opération chirurgicale comme la résection transurétrale.

Nos médicaments