Cystite

Concernant plus principalement les femmes, la cystite est une infection urinaire, située au niveau de la vessie et provoquée par la bactérie E. coli. De nature bénigne, elle peut parfois s’aggraver et doit dans ce cas être traitée par des solutions médicamenteuses.

Qu’est-ce-que la cystite ?

La cystite est une inflammation de la vessie, causée par la bactérie colibacille Escherichia coli, présente dans l’intestin. Qualifiée de maladie chronique ou récidivante vu qu’elle peut se manifester plusieurs fois dans la vie, elle touche un grand nombre de femmes, ce qui lui vaut l’appellation de maladie féminine.

présenter la cystite

La bactérie responsable de cette infection urinaire, l’Escherichia coli se trouve naturellement dans le tube digestif. Lorsqu’elle pénètre dans l’urètre et remonte dans la vessie, elle commence à s’accroître, ce qui conduit à l’apparition de l’infection urinaire cystite.

Chez la femme, cette maladie survient généralement lors des premiers rapports sexuels et à la ménopause et est due à la présence de bactéries génitrices d’infections au sein de l’organisme.

Quels en sont les principaux facteurs ?

La plupart du temps, la cystite est liée à une infection relative à la progression des germes Escherichia Coli dans l’organisme. Les causes les plus importantes de cette pathologie sont :

La sexualité

la sexualité cause de la cystite

Les rapports sexuels trop fréquents, qui surviennent surtout après une longue période d’abstinence sont l’une des principales causes de la cystite chez la jeune femme. Ces relations sexuelles intenses entrainent un dysfonctionnement au niveau du méat urinaire (l’orifice par lequel passe l’urine pour sortir) et aident les bactéries à remonter vers la vessie. Ce phénomène est connu sous le nom de cystite de la lune de miel.

L’hygiène intime

hygiène intime et cystite

Le fait de se nettoyer de l’arrière vers l’avant quand on va aux toilettes peut aussi favoriser la survenue de cette infection urinaire. Entretenir excessivement la zone urogénitale, protégée par une flore bactérienne naturelle figure également parmi les facteurs déclencheurs de la cystite. L’utilisation de savons inappropriés, de parfums ou de méthodes antiseptiques mène à la destruction de cette zone et une fois détruite, elle permet la croissance de plusieurs bactéries.

La ménopause

ménopause facteur de la cystite

Pendant la ménopause, on constate une baisse des hormones œstrogènes. Ce déficit n’est pas favorable à la couche protectrice qui recouvre la paroi de la vessie et de l’urètre car elle devient ainsi plus fine et est plus sensible aux infections.

A ceux-là, s’ajoutent d’autres facteurs qui peuvent aussi déclencher la cystite à savoir :

  • Le port de vêtements trop serrés ou conçus en matière synthétique
  • Un gonflement au niveau de l’utérus
  • La grossesse
  • La prise excessive d’anti-inflammatoires
  • Boire peu d’eau.

Quels sont les symptômes de la cystite ?

Cette infection urinaire se manifeste par divers symptômes :

  • Des douleurs pelviennes
  • Ressentir une brûlure au moment d’uriner
  • Avoir des urines désagréables et parfois teintées de sang
  • Une envie incessante d’uriner

symptôme de la cystite

  • Absence de douleurs lombaires
  • Une fatigue intense
  • Une fièvre
  • Des frissons

Par quels moyens peut-on prévenir la cystite ?

Pour éviter cette inflammation de la vessie qui est une maladie récidivante, il est essentiel d’adopter les bons gestes qui permettront de la combattre. Ainsi, vous n’aurez plus à chercher comment soigner une infection urinaire.  En voici quelques-uns à appliquer au quotidien :

  • Ne pas se retenir d’uriner, le faire dès que le besoin se fait sentir et quand vous urinez, le faire complètement pour ne pas qu’un résidu d’urine reste dans la vessie
  • Eviter les bains moussants et les produits d’hygiène intime parfumés quand vous faites votre toilette intime
  • Se laver les mains tout au long de la journée en utilisant de l’eau et du savon après avoir uriné ou être allé à la selle
  • Utiliser un produit au PH neutre pour sa toilette quotidienne.

mesures d'hygiène contre la cystite

  • Ne pas prendre de douches vaginales
  • Après la selle, se nettoyer d’avant en arrière
  • Supprimer les problèmes de constipation
  • Porter des vêtements amples et des sous-vêtements en coton
  • Uriner après chaque rapport sexuel pour arrêter la multiplication des microbes
  • Boire suffisamment d’eau.

boire de l'eau pour éviter la cystite

Ces mesures sont efficaces pour prévenir l’infection urinaire femme et réduire le risque de récidive.

Comment soigner une cystite ?

Pour soigner une infection urinaire comme la cystite, l’on peut utiliser un traitement à base d’antibiotiques antalgiques et d’anti-infectieux. L’usage de ces antibiotiques éradique rapidement les symptômes de l’infection urinaire et aide à se débarrasser de cette maladie, parfois gênante.

Le traitement antibiotique, prescrit sur une durée de 3 jours s’est révélé efficace dans plus de 85% de cas de cystites simples et est destiné à des jeunes femmes, non diabétiques, non enceintes et qui ne sont pas concernées par les cystites aiguës.

Pour les femmes touchées par le diabète, en état de grossesse ou qui ont eu des cas de cystite récidivante, une cure antibiotique qui porte sur une période plus longue (au-delà de 3 jours) est recommandée pour en finir avec les symptômes.

Les médicaments que nous vous proposons